Kharga

Ce premier oasis se présente comme une large vallée s’étendant du Nord au Sud sur une centaine de kilomètres. Les Égyptiens ont occupé ces oasis dès l'Ancien Empire, mais ce sont des époques perse, puis ptolémaïque et romaine que datent la plupart des vestiges antiques découverts à ce jour, en particulier le temple d'Hibis, édifié en grande partie sous Darius Ier. Les temples de cette région sont la preuve de l’importance de la vie dans les oasis à l’époque.

Dakhla – Bashandi

Situé dans l’Oasis de Dakhla, le village de Bashandi abrite la nécropole de Qila El Dabba contenant des tombes de l’Ancien Empire.

Les Déserts

Merveilles de la nature, ces déserts offrent des spectacles variés et colorés.

Bahariya

Appelée à l’époque romaine « la petite oasis » par opposition à Kharga, l’Oasis de Bahariya est située dans un site montagneux à proximité de gisement de minerai de fer.

Siwa

Siwa est une oasis proche de la frontière libyenne à 560 km du Caire et à 300 km des côtes méditerranéennes de Marsa Matrouh. Peuplée de près de 33 000 habitants, on la sait occupée depuis la haute Antiquité.

Côte Méditerranée

D’Alexandrie à Marsa Matrouh en passant par El Alamein

Delta du Nil

Entre Alexandrie et le Caire, le vaste delta du Nil est le grenier de l’Egypte. Quelques sites archéologiques sont envahis par les villages.

Rien que pour vous !

Ce chapitre est réservé aux participants à ce beau voyage.