Arménie,

Ce voyage (juin/juillet 2017) nous a permis de découvrir ce petit pays et son patrimoine culturel centré sur l’architecture homogène de ses monastères, et cela dans l’ordre chronologique du voyage.

L'organisation de ce voyage a été réalisée par Terra Nobilis et l'accompagnement fut assuré par Michel Petrossian.

Erevan

Erevan est la plus grande des villes d’Arménie et sa capitale depuis 1918. Elle a connu une histoire mouvementée faite de batailles, de pillages, d'incendies et de séismes pendant plus de 2 500 ans. Elle s’est fortement développée : de 30.000 habitants en 1918, elle en compte aujourd’hui 1.200.000 sur un total de 2.800.000 pour l’ensemble du pays.

Etchmiadzine

A une vingtaine de kilomètres d'Erevan, la ville d`Etchmiadzine, fondée au Vème siècle av. J.C., capitale du royaume d'Arménie dans l'Antiquité, est aujourd'hui encore le siège de l'Église apostolique arménienne. Ici les églises illustrent parfaitement l'évolution de l'église arménienne à coupole centrale et plan cruciforme, qui a essaimé un peu partout dans la région.

Garni

Ici se trouve le seul temple antique encore debout en Arménie, dédié à Mithra et installé sur un éperon dominant la vallée de l'Azat. Cette vallée est formée d’orgues basaltiques. Le temple grec (remis debout dans les années 1960) présente une façade de 6 colonnes de style ionique à tambour avec une architrave et frise.

Monastère de Gueghard

Vaste complexe en partie souterrain, fondé durant le haut Moyen-Âge, très représentatif de l'apogée de l’architecture médiévale arménienne. Il s'agit d'un important site de pèlerinage, qui aurait longtemps abrité les reliques de la sainte Lance. Certaines parties sont creusées dans la roche. Il y a une grotte avec une source « sacrée »

Eglises de Talin, Aroutch et Matsara

Découverte de trois magnifiques églises des Vlème et Vllème siècles, qui illustrent parfaitement la monumentalité et la variété de l'architecture religieuse paléochrétienne du pays.

Monastère de Marmashen

L'ensemble, fondé au début du Xème siècle, renferme quatre églises fortement influencées par l'école d’Ani, capitale du Royaume bagratide d'Arménie située aujourd'hui en Turquie. Au Moyen Âge, Marmashen était un lieu connu et important dans la région et même au niveau du royaume entier.

Monastère d’Akhtala

Proche de la frontière géorgienne, ce monastère fut fondé à la fin du Xllème siècle par lvané Zacharian,.de confession orthodoxe, Ainsi l'église principale présente nombre de particularités qui la distinguent des églises arméniennes de l’époque. Elle est renommée pour ses fresques qui constituent l'une des meilleures représentations de l'art byzantin hors des frontières traditionnelles de l'empire.

Monastères d’Haghpat et Sanahin

Ces deux monastères datent des Xème-Xlllème siècles. Ils ont été d'importants centres de diffusion de la culture et représentent la plus remarquable manifestation architecturale de l'art religieux arménien, une admirable synthèse entre l'architecture byzantine et l’architecture traditionnelle de cette région du Caucase.

Dilidjan

A proximité de Dilidjan se trouvent deux grands ensembles monastiques des Xllème-Xlllème siècles, Goshavank et Haghartsin.

Sevan

Le lac Sévan, un des trois grands lacs de l'Arménie historique, mais le seul à demeurer sur le territoire de l'actuelle république. Sa superficie dépasse les l2OO km². S'avançant au cœur du lac, les vestiges du monastère de Sévanavank dominent une presqu’ile verdoyante. Seules restent aujourd'hui deux belles églises médiévales en pierre volcanique noire.

Cimetière de Noradouz

Cimetière de Noradouz, où sont conservées 728 khatchkars de différents styles et de diverses époques. Existant depuis le haut Moyen-Âge jusqu'à aujourd’hui, ces Stèles sculptées arméniennes comportent aussi bien des symboles païens que chrétiens, célébrant le Christ et sa nature divine.

Caravansérail de Sélim

Halte sur une des routes de la Soie, voici le seul caravansérail conservé intégralement sur le territoire de l'Arménie. Il se trouve au col de Sélim dans un lieu bien protégé.

Monastère de Tatev

Perché sur une haute terrasse rocheuse surplombant les gorges de la rivière Vorotan, cet ensemble monastique à l'allure de forteresse se compose de trois églises datant des IXème-Xlllème siècles est un des plus grands centres religieux de l'Arménie historique.

Monastère de Noravank

Installé dans un écrin de nature, ce monastère est ceint d'un rempart et comporte plusieurs églises à l'ornementation remarquable. Bâti sur l'emplacement d'une église des IXème - Xème siècles, mais date essentiellement des XIIIème et XIVème siècles ; il devient le mausolée des Orbélian.

Monastère de Khor Virap

Ce monastère est le premier lieu saint de l'Arménie chrétienne, situé à l'emplacement de l'ancienne capitale de l'Arménie antique. Il est dominé par l’imposant Mont Ararat qui se trouve dans la Turquie toute proche.